Grève dans trois sociétés d’autoroutes ce week-end pour les salaires

Plusieurs syndicats appellentà la grève le week-end prochain sur trois réseaux d’autoroutes de l’Ouest et du Sud de la France appartenant au groupe Vinci, pour une augmentation décente des rémunérations, a-t-on appris mercredi de sources syndicales.

Publié le

Grève dans trois sociétés d’autoroutes ce week-end pour les salaires

Les salariés des Autoroutes du Sud de la France , des Autoroutes Esterel-Côte d’Azur (Escota) et du réseau Cofiroute, trois sociétés du groupe Vinci, sont appelés à cesser le travail de vendredi matin à dimanche matin, a indiqué FO dans un communiqué. Tous les syndicats (FO, CGT, Unsa, CFDT...) sont « sur la même longueur d’ondes » pour les salaires, a souligné pour sa part la CGT.

Face aux revendications des syndicats, qui demandent une augmentation générale de 1,2%, ainsi qu’une augmentation forfaitaire de 50 euros brut mensuels pour tous les salariés, la direction ne propose qu’une enveloppe de « 1,2%, tout compris » (augmentations générale et individuelles), a indiqué à l’AFP Hugues Granier (CGT).

Elle refuse la hausse forfaitaire de 50 euros, qui serait « un rattrapage pour ces dernières années », a-t-il ajouté.

« Depuis de trop nombreuses années maintenant, les sociétés d’autoroutes privilégient les dividendes de leurs actionnaires au détriment des +premiers de corvée+ qui, quotidiennement, assurent leur mission de service public et trop souvent au péril de leur vie ! », a estimé de son côté FO dans un communiqué.

Le chiffre d’affaires de Vinci Autoroutes a progressé l’an dernier de 3,2%, à 5,3 milliards d’euros, tiré par une « bonne dynamique » du trafic poids lourds (+4,3%), selon les résultats du groupe présentés en début de mois.

sp/lum/LyS

A lire également