Banques indiscrètes : Clients nous avons les moyens de vous faire parler !

Banques indiscrètes : Les banques Crédit Agricole et Caisse d’épargne se montrent très curieuses vis à vis de leurs clients, l’AFUB saisit la CNIL ...

Publié le  à 0 h 0

Banques indiscràtes : Envoi de questionnaires indiscrets !

Jeudi 3 Février, l’AFUB a saisi la CNIL en raison d’une multitude de plaintes de clients Crédit Agricole et Caisse d’épargne insatisfaits de recevoir des questionnaires indiscrets à leurs domiciles, allant même jusqu’à demander la composition des familles !

L’association appelle au boycott de ces fiches de renseignements qui ont pour objectif selon les banques de lutter contre le blanchiment d’argent. Par ailleurs, ces demandes abusives d’informations réclament des justificatifs d’identité, de revenus, de pension ou de domicile. Une information qui laisse en suspend l’interrogation suivante, est ce que les banques détournent

l’ordonnance du 30 janvier 2009 à des fins commerciales ?

Une situation paradoxale, le banquier connait en général toute la vie d’un client, à croire que les relations bancaires d’aujourd’hui ont bien changé !

Banques indiscràtes : Elles peuvent reconsidérer la relation client

Pour l’heure, ne pas répondre au questionnaire, peut être lourd de conséquences, les banques se réservent « le droit de reconsidérer la relation avec le client », en d’autres termes le client risque la clôture de son compte selon l’article L. 561-8 du code monétaire et financier.

Infos Express : pour faire passer la pilule, la Caisse d’épargne d’Ile-de-France a choisi d’organiser un jeux concours pour favoriser les réponses, un procédé tràs mal accueillit par les clients !

Infos plus > Ma banque est indicràte, je change de banque !

A lire également