Rénovation thermique : le mouvement HLM demande la poursuite de l’éco-prêt

Au cours d’une conférence de presse lors du 72e congrès de l’USH, le mouvement HLM a demandé au gouvernement de poursuivre le programme du Grenelle de l’Environnement ...

Publié le  à 0 h 0

Au cours d’une conférence de presse lors du 72e congràs de l’USH, le mouvement HLM a demandé au gouvernement de poursuivre le programme du Grenelle de l’Environnement permettant la rénovation thermique de 800.000 logements sociaux en 10 ans.

Le président de l’Union sociale pour l’habitat Thierry Repentin a déclaré « Nous avons été obligés de nous arrêter en mai à 102.600 logements rénovés car nous ne recevons plus de prêts bonifiés à 1,9% »,

Pour M. Repentin ces travaux d’un coàt de 1,3 milliard d’â ?? (pour un total de travaux de 2,2 mds) ont permis une économie de 468 â ?? de charges d’énergie par an et par ménage avec une diminution de consommation de 1 million de KWH, soit celle par an d’une ville de 35.000 habitants .

« C’est une décision d’ordre politique. Le débat entre le gouvernement et la Caisse des Dépôts est de savoir qui paye la bonification du prêt, d’un montant de 50 millions d’â ?? par an », a affirmé M. Repentin.

Pour le président de l’USH, la poursuite de ce programme est d’autant plus vitale que l’Union européenne vient d’annoncer qu’elle avait décidé d’ici 2020 de pratiquement doubler le montant actuel consacré à cette priorité pour le porter à 17 milliards d’â ?? pour les 27 pays.

Mais pour bénéficier de cette manne européenne, chaque pays doit avoir un programme spécififique, l’éco-prêt social en France.

A lire également