Bureau Veritas lance une remise à plat de son immobilier

Le groupe d’inspection et de certification Bureau Veritas a lancé une remise à plat de son immobilier en France qui va l’amener à édifier une vingtaine de campus d’excellence, a-t-on appris vendredi auprès de l’entreprise.

Publié le

Bureau Veritas lance une remise à plat de son immobilier

« Nous disposons de 160 agences sur le territoire, dont beaucoup, des immeubles des années 70, ont besoin d’un coup de neuf », a expliqué son nouveau vice-président pour la France et l’Afrique Jacques Pommeraud.

Le premier de ces « flagships » est en cours de construction à Champagne-au-Mont d’Or, en proche banlieue de Lyon. Il ouvrira en juillet, avec près de 280 salariés, a indiqué M. Pommeraud à l’AFP, au sortir d’une visite du chantier.

La construction de ces centres, qui va mobiliser « plusieurs dizaines de millions d’euros », « fait partie de l’effort d’image et de reconnaissance de la marque » d’un groupe dans l’antichambre du CAC40 mais encore très largement méconnu.

Ces campus accueilleront des équipes jusqu’ici dispersées, mais Bureau Veritas entend dans le même temps « conserver sa proximité inégalée avec ses clients », en développant vidéoconférences, télétravail et solutions de bureau flexibles.

Crée en 1828, Bureau Veritas emploie 8.000 de ses75.000 salariés en France.

M. Pommeraud, arrivé en mai en provenance de la Silicon Valley, entend aussi avec ce programme immobilier favoriser le bien-être au travail. « Je cherche la croissance par la motivation », a-t-il dit, alors que Bureau Veritas entend être à l’avant-garde des innovations technologiques en passe de bouleverser ses métiers .

fga/dfa/az

A lire également